Bienvenue sur mon blog

Sport

—————————–

Article 1: Federer peut-être fier !

Federer peut-être fier !

  A 28 ans, le suisse Roger Federer vient de marquer l’histoire du tennis. En effet, lors de la finale de Wimbledon où il a battu l’américain Andy Roddick, il a mis au placard le record de 14 victoires en grand chelem de Pete Sampras en empochant sa 15ème victoire.

 « C’est fou ! Avoir accompli ça… c’est tellement fort… » nous confie Roger Fédérer encore sous le coup de l’émotion. Après son exploit à Roland Garros, le suisse a continué sur sa lancée : «  Cette année est folle !» ajoute-t-il. En remportant ce nouveau titre, il récupère par la même occasion sa place de numéro 1 mondial. Pourtant, ce match n’a pas été une partie de plaisir. Loin s’en faut…

La différence

 Tout débute par un 1er set haut en couleurs. A 5-5, Federer dispose de 4 balles de break, qu’il laisse filer. Au jeu suivant, il perd ses moyens en commettant plusieurs fautes directes. Roddick saisit alors sa chance et parvient à faire la différence sur une seule première balle de set qu’il convertit (7-5).

 Au 2ème set, Roddick continue sur sa lancée, parvenant à faire le break sur deux services de son adversaire. Mené 6-2, Roger Federer se reprend, profitant des fautes de Roddick pour faire la différence. Il remporte  finalement ce set 7-6 et égalise à une manche partout.

 Federer est lancé et gagne ensuite logiquement le 3ème set. Mené 2 sets à 1, Roddick n’abandonne pas. Au contraire, puisqu’il profite d’une baisse de régime de son talentueux adversaire pour remporter ce 4ème set (6-3) et revenir à deux partout.

« Wimbledon en 2012 »

Dans le cinquième et dernier set, en dépit d’une balle de break obtenue par Federer dès le deuxième jeu, Roddick s’accroche et ne cède pas. Les aces se multiplient des deux côtés. Aucun des deux jours ne veut lâcher prise. A 8-8, Federer est en danger (15-40) mais il revient au score grâce à des coups somptueux. Sur certains échanges on voit que Roddick commence à souffrir physiquement. Mais il résiste encore, Federer passant huit fois à 2 points du match (11-10 et 15-14). Après 4h18 d’échanges, Federer s’offre enfin une balle de match qu’il ne laisse pas filer. Il remporte ce match de Titans. Il peut être fier. Grace à ce 15ème titre, il devient le tennisman le plus titré en victoires dans les tournois du grand chelem, applaudit par Pete Sampras en personne présents dans les gradins.

 Pourtant, Roger Fédérer ne veut pas en rester là, il nous prévient déjà qu’il sera « ici à Wimbledon en 2012 » pour les Jeux Olympiques. A suivre…

L.I

—————————–

Interview – Benoît Henry

Benoit Henry : Retour aux sources

 Après une carrière à Créteil en 1ere division, ce handballeur de 33 ans et originaire de Nancy est aujourd’hui de retour à l’ASPTT Nancy-Vandoeuvre. Des projets pleins les jambes et pleins la tête…

LPJS : Après 10 ans de carrière à Créteil, pourquoi ce retour à Nancy ?

Benoit Henry : J’ai été formé ici, j’aime ce club. J’ai toujours eu à l’esprit, quand je suis parti pour aller en 1ère division, de renvoyer l’ascenseur à un moment donné. Je me suis dis que c’était le bon moment. Surtout que Nancy me proposait un plan de reconversion très intéressant. La bonne saison de Nancy l’année dernière, moi qui commence à penser à mon après-carrière, et sentant que j’avais encore des jambes, j’ai dis « allez, on fonce ».

 Comment s’est passé le départ de Créteil ?

Il me restait un an de contrat avec Créteil et en leur expliquant bien les choses, ils ont compris sans problème et m’ont laissé partir.

 Vous parliez de votre après-carrière, comment la voyez-vous ?

L’idée c’est d’être joueur avant tout mais de se former en même temps. Actuellement je suis en formation sur 2 ans pour manager général de club sportif professionnel à Limoges. Comme cela, dans 2 ans si je décide d’arrêter, mon but serait de prendre le poste au sein du club.

 Vous ne compter donc pas arrêter dans deux ans?

J’avouerais que je sens encore l’envie de jouer. Si mon corps dit oui… car parfois la tête a envie mais les jambes ne suivent plus.

 Comment s’est passée la transition entre la D1 et la D2 ?

Bizarrement, il n’y a pas un grand fossé aux niveaux des structures, des rythmes d’entrainements, de la capacité des joueurs. Honnêtement, ce n’est pas un grand chamboulement. L’aspect un peu différent, c’est surtout médiatiquement. Mais à part ça, la transition s’est faite parfaitement.

 Nancy en D1 ?

On a toutes nos chances. Sportivement, on a une équipe qui est, selon moi, une voire la meilleure de la poule en D2. On a plus au club des dirigeants qui bossent très bien, qui font les choses dans le bon ordre sans brûler les étapes et qui construisent comme il faut. Je pense qu’il y a tout ce qu’il faut pour franchir le cap.

 Mais si on regarde le début de saison, Nancy est 7ème

Il n’y a que 4 matchs et la D2, c’est un long marathon. Il faut tenir sur la durée de la saison. Je ne suis pas inquiet. Maintenant ce début de saison, je m’étais dis que ça pouvait se passer comme ça car on est plus la surprise de ce championnat. Il y a des joueurs qui ont fait une très grosse saison l’année dernière, un recrutement qui a fait un peu parler de Nancy. Donc tout le moment attendait Nancy, avait envie de battre Nancy. Il faut que le groupe prenne conscience qu’il faut faire encore plus d’efforts car on a affiché des ambitions et qu’on est attendu partout. Maintenant, la saison est lancée…

 Et sur le plan personnel, comment va votre blessure au genou ?

Très bien. Je me suis fait opérer le 3 septembre, j’ai déjà lâché les béquilles il y a une dizaine de jours. Actuellement, je fais de la kiné tous les jours, ça avance très bien. Mais il faut que je me freine un peu car j’ai parfois l’impression de ne pas avoir grand-chose et de vouloir en faire un peu trop. Comme il y a des délais de cicatrisation, on ne peut pas passer à côté. Je patiente…

 Alors à quand la reprise ?

Normalement, je vais pouvoir toucher le ballon début janvier, pour espérer commencer les matchs début février. Tout en sachant qu’il y a une trêve tous le mois de janvier dans notre championnat, cela me permettrait de faire tous les matchs retour.

 L.I

—————————–

Laisser un commentaire